Le patron de Facebook va devoir répondre aux parlementaires des États-Unis, après avoir manqué de vigilance sur l’utilisation des données de ses abonnés. L’entreprise risque une cascade de procès, y compris en France où la loi permettrait des poursuites. L’entreprise risque une cascade de procès, y compris en France où la loi permettrait des poursuites.

Facebook sommé de s’expliquer sur ses négligences